Bon retour Martin!

C’est aujourd’hui que Martin arrivera à son tour du Défi Camp de base Everest SP! Il avait en effet décidé de rester quelques jours de plus pour profiter encore de la mosaïque culturelle qu’est le Népal.

Bon retour Martin et bravo à toi aussi pour tous ces efforts accomplis! Il est temps de se reposer un peu maintenant…

À bientôt pour un autre Défi d’aventure SP peut-être?

Publicités

Un retour heureux à Montréal

Et voilà, l’incroyable Défi Camp de base Everest SP 2015 vient de prendre fin! Ce matin, l’équipe de la SP et les proches de nos participants étaient à l’aéroport pour les accueillir comme il se doit… Sauf Martin, qui a prolongé de quelques jours son voyage pour profiter de sa fête!

FullSizeRender FullSizeRender[1] FullSizeRender[2] FullSizeRender[3]

L’équipe de la SP est fière de Marie-Josée, Martin, Claude et Mélanie. Encore un grand bravo et merci pour tous vos efforts qui contribuent à nous faire avancer vers un avenir sans SP.

À bientôt!

Katmandou – Doha

Le contraste entre la tranquillité qui émane des vallées du Khumbu et le chaos relatif de la capitale est frappant : aujourd’hui, le groupe visite à pied Durbar Square et les bazars, puis va faire un tour à Pashupatinath, sur les bords de la rivière sacrée Bagmati pour enfin monter les marches jusqu’à Bouddhanath.
En après-midi, un temps libre leur permet de se perdre dans les ruelles de Thamel ou passer chez le barbier!

Message de Martin aujourd’hui : Le trek s’est bien terminé! Le camp de base est magnifique! Et le Kala Patar aussi. Super équipe de sherpa et super guide Chantal. On a célébré ma fête hier avant le départ des amis pour le Québec.

À l’heure où nous écrivons, le groupe est déjà sur le voyage du retour, quelque part entre Katmandou et Doha, sauf Martin, qui prolonge son séjour jusqu’au 26 octobre.

Rappel!
L’équipe de la Société de la SP sera présente à l’aéroport pour les accueillir comme il se doit.

Si vous voulez vous joindre à nous, le rendez-vous est donné :
Aéroport Pierre-Elliott Trudeau
Samedi 24 octobre
Vol No AA3951 en provenance de Philadelphie
Arrivée à 12 h 49 au Terminal F

Amis, collègues, famille, n’hésitez pas à venir en grand nombre 🙂
Portez une touche de rouge pour être aux couleurs de la SP!

Rendez-vous samedi!

Nous vous le disions hier : dès que la météo le permet, le vol de retour décolle de la piste cahoteuse de Lukla. Un ultime survol de la chaîne himalayenne et le groupe regagne la capitale Katmandou… et le confort relatif d’une chambre, d’une douche, des bons restos et cafés de Thamel! Ils pourront en profiter tout l’après-midi en autonomie, avant de se prélasser dans un hôtel pour la soirée.

Ne manquez pas l’arrivée du groupe!
Si Martin a choisi de prolonger son séjour au Népal, Marie-Josée, Claude et Mélanie seront de retour samedi!

L’équipe de la Société de la SP sera présente pour les accueillir comme il se doit, avec des bannières rouges et des trophées pour souligner la fin de cette aventure mémorable :

tropheeblogue

Si vous voulez vous joindre à nous, le rendez-vous est donné :
Aéroport Pierre-Elliott Trudeau
Samedi 24 octobre
Vol No AA3951 en provenance de Philadelphie
Arrivée à 12 h 49 au Terminal F

Amis, collègues, famille, n’hésitez pas à venir en grand nombre 🙂
Portez une touche de rouge pour être aux couleurs de la SP!

Retour à Lukla

Pas de nouvelles des participants aujourd’hui!

Prévu à la journée : un dernier trek pour rejoindre le point de départ, Lukla.

Demain, les aventuriers devraient prendre le vol de retour pour Katmandou, dès que la météo le permet. En effet, si l’aéroport de Lukla est le plus fréquenté au Népal en raison des alpinistes qui viennent chaque année défier les sommets de la région, sa piste est aussi connue mondialement pour ses caractéristiques hors du commun. Construite au bord d’un précipice, elle fait seulement 500 mètres de longueur, et présente une pente à 12°. Heureusement, les pilotes expérimentés savent comment l’utiliser, et font preuve d’une grande prudence pour bien s’adapter aux conditions météorologiques.

lukla

 

Deuxième étape à Monjo

Pas de nouvelles du groupe ce matin : la connexion doit être mauvaise dans les montagnes!

Nos aventuriers poursuivent leur descente vers le point de départ de ce périple, Lukla. Leur étape aujourd’hui : Monjo, un petit village à 2 835 mètres d’altitude, habitué à voir passer des touristes s’apprêtant à gravir le Mont Everest ou qui en redescendent.

Notons également que ce village se situe juste à côté de l’entrée du Parc National de Sagarmatha, qui fait partie du patrimoine de l’UNESCO depuis 1979 :

Martin, Marie-Josée, Mélanie et Claude doivent vraiment en prendre plein la vue ces derniers jours! À demain avec, on l’espère, des nouvelles de nos participants!

Le camp de base, c’est fait, et le groupe est déjà nostalgique!

Samedi 17 octobre – Jour 12

L’émotion commence à grimper, alors que le groupe atteint le camp de base de l’Everest, véritable village éphémère d’où s’organisent les expéditions vers le plus haut sommet du globe. Nous avons eu un message de Martin, qui nous annonce que le groupe a atteint le camp de base samedi dernier à 10 h 10 précises!

Tout le monde va bien et est très fier de cette belle réussite, bravo à tous! Les guides locaux sont aussi très gentils et prennent bien soin de nos participants.

Dimanche 18 octobre – Jour 13

Mélanie nous raconte que dimanche, nos participants se sont levés très tôt, à 5 h30, après une deuxième nuit à Gorak Shep. À 6 h précises : départ pour l’ascension de Kala Pattar, adossé au Pumori.

Après trois heures de marche qui leur ont permis de contempler dans toute sa splendeur, une dernière fois, Sagarmatha, les aventuriers sont revenus ranger leurs affaires et déjeuner.

De là s’amorce une longue descente de retour jusqu’au point de départ, Lukla. Après 5 heures de marche longeant le glacier Khumbu et sa moraine, le groupe atteint son campement, dans la vallée du Khumbu, à Dingboche. Après ces 10 h de trek, on peut comprendre que tout le monde était assez fatigué le soir venu!

Lundi 19 octobre – Jour 14

C’est Martin qui commence par nous souhaiter une belle journée d’élections! 🙂

Il précise ensuite qu’aujourd’hui a été une journée remplie d’émotion. En effet, en plus de la fatigue accumulée, l’aventure tire aussi à sa fin. Laissant derrière eux les plus hauts sommets, les participants regagnent graduellement les vallées habitées et les forêts du pays Sherpa.

Le groupe est parti à 8 h pour s’arrêter au monastère de Tengboche : une visite incroyable avec leur guide sherpa.

Ils sont ensuite redescendus dîner à 14 h, puis sont remontés vers Namche pour passer la soirée et la nuit. Selon Martin, tout le monde est très fatigué après cette deuxième journée de 10 h de marche. Mais le groupe a l’air de partager beaucoup : fous rires, parties de cartes ce soir à la lueur de la lune, folies…. « On va s’amuser car on va s’ennuyer! », nous dit Martin, déjà nostalgique.

Un petit mot de Marie-Josée

Mon cher Jacques,  mes pensées sont avec toi non seulement aujourd’hui mais aussi depuis tous les jours que je marche au cours de ce périple ici au Népal dans toute cette immensité et ce décor majestueux et grandiose.  Même si tu as quitté ce monde le 10 décembre 2014, c’est aujourd’hui une journée spéciale, soit celle de ton anniversaire et je tiens à te dire « Je t’aime et tu es dans mon cœur à tout jamais ».