Après le Sommet du monde… on redescend vers Montréal…

Quelques problèmes avec le téléphone satellite nous ont malheureusement empêchés de donner des nouvelles de nos grands voyageurs.

Maintenant que leur périple tire à sa fin, leurs proches doivent être impatients de les retrouver.

Nous savons toutefois que la descente à partir du camp de base de l’Everest s’est bien déroulée. Une étape achevée, les participants visitaient aujourd’hui la splendide ville de Bhaktapur. Un voyage empreint d’une intensité sans pareil aura certainement pour effet sur nos aventuriers une tonne d’histoires à raconter, des images à montrer, des souvenirs à jamais gravés dans leur mémoire…

Leurs proches pourront vivre à travers leurs mots et leurs émotions cette aventure sans égal.

Ils approchent. Ils prendront l’avion dès demain vers Montréal et atterriront dimanche à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau à 14h15 à bord du vol QR0763.

Allez les accueillir, ils auront grand besoin de vos sourires marqués par la fierté.

Des nouvelles en rafale avant la grande montée

Népal – 19 h 30 – -20 degrés – 5180 m
Tout le monde va super bien
La nourriture est correcte, les cuisiniers tentent de leur concocter des plats d’ici, mais ça finit souvent de manière étrange dans leur assiette!
Ils sont présentement à Gorak Shep
Avant-hier, ils ont fait un trek jusqu’à Zhanghua en faisant la traversée de deux cols dont celui de Cho La.
La traversée des deux cols fût très difficile. Cependant, ils sont les premiers à l’avoir fait dans les derniers jours puisque, pour les groupe précédents, il y avait toujours trop de neige.
Ils se disent bénis des dieux puisque il fait un temps magnifique lors de chaque trek. Sous le soleil radieux!
Avant-hier, 22 octobre, ils ont dormi en tente et mangé en tente, il y avait même pas de toilettes, il fait très froid… «Nous nous sommes gelés les fesses», disent-ils.
Hier 23, ils ont dormi dans un lodge, ça fait du bien surtout après une grosse montée, il y avait beaucoup de galet. Ils ont pu se reposer, ils ont même joué aux cartes.
Certains ont eu des malaises, mais après un bon repas, un thé et un peu de repos, tous retrouvent leur énergie… qui est très bonne d’ailleurs!
Ce soir 24 octobre, ils ont mangé du Kraft Diner avec du chou-fleur bouilli, ça goûtait bizarre et mettons qu’avec ce froid, il a figé vite.
Samedi 25, demain, c’est le grand jour. Les participants se rendront au camp de base. Ça sera une très grosse journée, puisqu’ils marcheront 7-8 heures pour l’atteindre.
Dimanche 26, après-demain, ils se rendront à Kala Pattar.

Message des participants à leurs proches :

Stéphane : Salut tout mon petit monde! Un coucou à papa et maman.
Natasha : Tel que demandé par ces proches, je fais très attention à moi.
Isabelle : Je souhaite rassurer tout mon monde, elle a toujours sa tête de cochon 🙂
Josée : J’irai jusqu’au bout dans le but de trouver un remède pour la SP!
Joanie : Tranquillement mais sûrement grâce à vous! Je vous aime xxx
Norman : Salut mon amour, je sais que tu trouves ce voyage trop long. Par contre, le voyage tire à sa fin. Bisous aux enfants, à mes amis et à ceux qui me soutiennent. Ton mari qui t’aime
Dominique : Je rassure tout mon monde, je vais bien. J’ennuie pas de mon travail. 🙂 J’ai hâte de revoir ma famille et mes amis. J’embrasse fort mon mari, mes enfants, ma belle-fille et mes deux petites-filles.

Des paysages à couper le souffle

Hier, le 20 octobre, les aventuriers ont quitté Machhermo pour se rendre jusqu’à Gokyo, qui se trouve à 4 790 mètres d’altitude (WOW!). Cela représentait pour eux une montée d’environ 300 mètres, mais ils soulignent que celle-ci fût longue et fatigante. Selon le groupe, les paysages étaient extraordinaires avec la vue sur les trois premiers lacs de Gokyo.

Arrivés à leur camp, les aventuriers ont pu profiter d’un bon repas. Cependant, une fois couchés dans leur tente, ils ont trouvé le climat nocturne particulièrement frisquet!

Aujourd’hui (car pour eux il est maintenant le soir), la majorité du groupe a fait la montée facultative du Gokyo Ri, qui se trouve à 5 360 mètres d’altitude. Une fois le trek terminé, ils ont fait une sieste, car ce fût TRÈS fatigant de faire une montée de 600 mètre à cette altitude!

Tout le monde est en santé, mais les symptômes d’altitude deviennent de plus en plus présents.

Voici en bref 

Joanie dort beaucoup et a pris une douche brulante.  Elle dit qu’elle aime tout son monde et souhaite « bonne fête » à son amie Mélanie.

Éric a trouvé son rythme et le soleil a trouvé son visage!  Il s’ennuie de sa petite famille.

Serge va bien, il dort et dit une pensée du jour de Ryan à tout le groupe.  Il dit « bonjour » aux enfants et à Paia.  Il embrasse Hélène.

– Malgré de petits maux de ventre, Dominique apprécie beaucoup l’expérience. Elle pense à vous et vous embrasse.  Elle dit que Stéphane bad-tripperait avec les hauteurs!

Natacha a pensé à sa sœur quand elle a traversé les ponts suspendus dans les premiers jours.  Malheureusement, elle n’a pas le droit d’embrasser les yaks pour voir si l’un d’eux se transformerait en prince charmant.  Elle s’est trouvé un papa népalais qui lui cuisine des crêpes de temps à autre!

Isabelle pense et embrasse toutes les personnes qui croient en elle et qui l’ont encouragée.  Malgré la fatigue et les petits maux, elle continue pour ceux qu’elle aime.

Josée réalise encore une fois la chance qu’elle a d’être en santé.  Anthony est dans ses pensées à chacun de ses pas.

Gilles pense beaucoup à ses proches.  Il réalise un grand rêve.

Denis va très bien, mais il ne trouve pas de Wi-Fi alors pas de photos.

De plus en plus haut

Le samedi 18 octobre dernier, les participants ont fait une montée importante. Ils sont passés de 3 600 mètres à 4 400 mètre et ce, dans un petit blizzard. Ils ont ensuite terminé leur trek à Macharma.

Le 19 octobre, certains on fait une montée d’acclimatation de 250 mètre supplémentaires.

Message aux proches :

Le groupe remercie Pierre Plourde pour le téléphone satellite!

Nathalie embrasse tout son petit monde!

Stéphane embrasse tout son monde et Anne!

Norman : Sylvie peut être fière de son mari… car il mange lentement!

Après trois essais de communications, la ligne a été coupée, mais un autre des participants embrasse sa petite famille!

Selon l’itinéraire prévu d’aujourd’hui, leur départ était très tôt ce matin pour faire un trek jusqu’à Gokyo ri Peak. Cet après-midi, ils faisaient un second trek jusqu’à Daknak.

Un rêve devenu réalité

Message de la part de Suzanne Tardif, conjointe de Denis.

«Mon Denis, tu réalises un rêve qui germe depuis 2 ans. Levée de fonds difficile mais atteinte, tu as le courage de te lever à tous les matins et de savourer la vie à bras ouverts. Bon courage pour le reste de l’aventure, j’ai hâte de te retrouver mon amour xxxxx» – Suzanne

Quand l’altitude se fait sentir!

Quelques brèves nouvelles de nos voyageurs aujourd’hui!

Ils ont effectué une montée prononcée jusqu’à 4 000 mètres d’altitude pour ensuite redescendre à un peu plus de 3 600 mètres.
L’altitude se fait sentir, mais tout le monde se porte bien.

Ils ont eu la chance de profiter d’une vue imprenable lors de leur repas de midi. Le soleil les accompagnait avec un gros 38 degrés Celsius et une température de 20 degrés à l’ombre!

Plus de détails et des messages des participants sous peu !

En attendant, vous pouvez suivre la position géographique de nos aventuriers en temps réel en cliquant ici!

GPS1

Des défis pour chacun!

Lorsque nous avons parlé avec nos aventuriers, la journée débutait de leur côté et ils s’apprêtaient à partir en expédition. L’objectif : atteindre 3 869 mètres d’altitude afin d’admirer le toit du monde… l’Everest. Cette montée leur permettait également de s’acclimater à l’altitude, avant de redescendre au même campement où ils dormiront de nouveau, à 3 500 m d’altitude.

 

En vrac…

Natacha nous a mentionné qu’elle tentait d’apprendre le népali!
Joanie assure que tout se passe très bien, et qu’elle n’a pas perdu l’appétit!
Dominique, quant à elle, est fière d’affirmer qu’elle a traversé le plus haut pont suspendu. Elle ne faisait toutefois pas sa fière quand elle avait les deux pieds dessus!