Retour au bercail

C’est dans la nuit de samedi à dimanche que les aventuriers du Défi Acotango SP seront de retour en sol québécois. Pour le moment, le groupe est à La Paz. Tous profitent des dernières heures en Bolivie pour vivre à fond ce voyage inoubliable. On nous a dit que tous les participants sont fiers de ce qu’ils ont accomplis. Avec raison!

Ils prendront quand même un moment pour se reposer avant de reprendre l’avion, direction Montréal.

Aux familles et amis qui prévoient être présents à l’aéroport pour accueillir les participants du Défi Acotango SP, voici les précisions du vol.

Embarquement à 6 h 20, le 20 octobre à La Paz, vol AA 0922 en direction de Miami. Heure d’arrivée prévue à Miami : 16 h. Transfert vers Montréal; embarquement à 20 h 45 à Miami, vol AA 2232 à destination de Montréal. Heure d’arrivée prévue à Montréal : 00 h 05, le 21 octobre.

Nous vous invitons à consulter le site Web de l’aéroport de Montréal afin de savoir s’il y a un retard.

Vous serez à l’aéroport? Flavie Ressiot, représentante de la Société de la SP y sera également! Elle accueillera les participants en votre compagnie et leur remettra un prix. N’hésitez pas à aller la retrouver pour accueillir nos aventuriers dans une ambiance festive!

Publicités

Un deuxième sommet atteint dans l’histoire des Défis d’aventure SP!

Aujourd’hui, nous avons eu le plaisir de discuter avec les participants du Défi Acotango SP. Nous savons que vous êtes inquiets mais sachez que tout le monde se porte bien! Les communications ne sont pas toujours faciles à établir et nous avons très peu de temps pour parler aux aventuriers de l’Acontango.

Hier, les participants ont effectué une marche d’acclimatation jusqu’à 5 265 m d’altitude. Les choses sérieuses ont débuté ce matin avec l’ascension finale! Plus de la moitié des grimpeurs ont atteint le sommet de l’Acotango. C’est avec déception que certains ont dû renoncer à l’ascension. Nous tenons à féliciter tous les aventuriers pour leur courage et leur ténacité!

Aux dires de nos guides Karavaniers, l’Acotango est un sommet très exigeant; même pour des personnes en forme et qui ont suivi un entraînement physique. Il faut savoir que l’Acotango est technique et haut en altitude.

Ce soir, les aventuriers dormiront au camp de base et ils se dirigeront vers La Paz demain.

Après le Kilimandjaro, l’Acotango est le deuxième sommet atteint pour la cause des personnes qui vivent avec la sclérose en plaques.

En terminant, un mot des participants :

Élise Ferland (Avec une journée de retard, toutes nos excuses)
Heureux anniversaire à mon frère Vital pour tes 47 ans. Je t’aime et je pense à toi en ce jour. Quelle coïncidence, c’est aussi aujourd’hui l’ascension du point culminant de mon défi!  Bonjour à la famille! Elise xxx

Katherine
Salut la gang, famille, amis et collègue, j’ai atteint mon propre sommet. J’ai battu le Kili en Bolivie. Il fait beau, je fais un beau voyage, je me porte bien et j’ai hâte de vous voir!
PS : À maman, Julie, BM, et mamie Denise : merci pour vos bons mots. Ils m’aident beaucoup.

Dominique Deschamps 
Aujourd’hui c’est avec force et courage que je tente l’ascension de ce volcan de 6 082 mètres. Je le fais bien sûr pour la cause de la sclérose en plaques, mais aussi pour tous ceux qui ont à se battre tous les jours contre la maladie ou tout autre malheur. Mon oncle Rémi c’est avec toi dans mes pensées que je parviendrai au sommet un pas à la fois, comme tu sais si bien le faire, j’ai confiance. Et pour la belle Julymaude au sommet je t’enverrai toutes les plus belles pensées positives du monde là-haut du plus près du ciel que je puisse être. Tu vas voir tout va bien aller.

À ma famille et mes amis(es) vous êtes dans mon cœur en ce moment, je vous aime xx
P.-S. Annie c’est aujourd’hui que tu dois penser à moi. En fait, c’est aujourd’hui que vous devez tous penser à moi. Xx

Jours de montées et de traversées… salées!

Nous étions tous impatients de recevoir des nouvelles de nos grands voyageurs aujourd’hui. Après la traversée du Salar d’Uyuni vendredi et une montée qui s’élevait à 3 780 mètres, c’est le magnifique volcan Tunupa qu’allaient affronter les participants dès samedi matin.  Ils ont tous pu apprécier cette montée. Un village en ruines n’attendait plus qu’eux et leurs tentes pour leur offrir une nuit de sommeil bien méritée.

Après la nuit dans un village fantôme, ce n’est rien de moins que la montée la plus difficile à ce jour qui les attendait. Les voyageurs ont gravi le volcan Coipasa qui a une altitude de 4 995 mètres, un dénivelé de 1 200 mètres!

Leur parcours leur a aussi permis de traverser un lac de sel, le Salar de Coipasa.

La température est clémente et tout le monde est en bonne santé. Ils mangent très bien, ils ont des bons cuistots qui les accompagnent!

Aujourd’hui, jour 9 du périple, ils ont dégusté des pâtes au poulet avec cœurs de palmiers et tomates. Les aventuriers sont arrivés au camp de base de l’Acotango en jeep un peu plus tôt. Ils dormiront  à près de 5 000 mètres d’altitude. Pour l’instant, tout le monde se porte bien, mais les effets de l’altitude peuvent se ressentir jusqu’à 3 h après l’arrivée, donc ils en profitent pour rester tranquille et prendre le temps de bien s’adapter au nouvel environnement. Demain, ils iront faire une marche d’acclimatation de 300 mètres et ils devraient vraisemblablement monter l’Acotango mercredi.

Plus de nouvelles dès demain!

 

Mot des participants

Nathalie 

Tout se passe bien. Je fais un super voyage. J’ai hâte de tout vous raconter. Je vous aime Louis et Laurence.

 

Élise 

Guy tu m’accompagne à chacun de mes pas. J’envoie un  rayon de soleil à ma famille. La gang du crossfit, so far so good! À mes collègues qui m’ont supportée et à tous mes autres commanditaires je fais des gros efforts pour atteindre mes objectifs.

 

Marie-Joëlle 

Mes amours vous m’accompagnez à chacun de mes souffles, je vous aime. Je fais un voyage fabuleux. Note à Michel : vient me chercher svp avec les filles dans la nuit de samedi à dimanche me amor.

 

Dominique 

Pas à pas, vous êtes avec moi. Dame nature est avec nous au-delà de nos espérances. Prenez soin de vous, comme vous prenez soin de moi. Je vous aime. P.S. Téléphonez à maman qui est zéro avec Internet. Xx

 

Serge 

Bonjour à toute l’équipe de REMAX! Tout va bien. Arrivé au camp de base de l’Acotango à 4 900 m. Bonjour à Louis Adam.

 

Stéphane 

C’est tout simplement extraordinaire. Bonjour à mes très proches, à mes proches à mes amis et à toute l’équipe de SFSR. Merci à mes commanditaires de me permettre de vivre ces beaux moments!

 

Samuel 

Bonjour à maman! J’ai hâte de te retrouver et ma blonde aussi!

 

Josée 

Merci à tous ceux qui ont rendu ce voyage possible. À quelques pas du sommet, je vais très bien. J’ai hâte de vous revoir. Anthony, Richard, papa et maman, vous êtes présents ici avec moi. Je vous aime!

 

Katherine 

Merci maman pour ton beau message. Tout va bien. Près du sommet, je pense à toi. Salut à la gang du bureau! Merci d’être là pour moi mes amis, je pense à vous. Coucou spécial à ma Élo et à Christian. Mon amour, je suis au camp de base et tu m’accompagnes à chacun de mes pas, ma source d’inspiration. J’ai hâte de te serrer dans mes bras. À tous mes donateurs merci au nom de la SP.

 

Gilles

Marielle simplement te prévenir que l’arrivé à l’aéroport ce fait le samedi soir  minuit et non le dimanche.

Au menu : saveurs boliviennes et paysages inouïs!

BONNE NOUVELLE! La connexion avec le téléphone satellite est rétablie. Nous pourrons donc communiquer avec les participants quotidiennement et vous tenir informés!

En discutant avec Katherine plus tôt aujourd’hui, elle nous a raconté que le groupe était effectivement en direction du Désert de Sel, le Salar d’Uyuni.

Hier, ils n’ont malheureusement pas été en mesure de se rendre au Lac Poopò, en raison d’une route bloquée (ce qui arrive fréquemment en Bolivie). Les aventuriers ont donc fait du camping improvisé chez un habitant. Ils ont pu profiter d’une très belle vue sur la ville d’Oruro, où un magnifique coucher de soleil s’est offert à eux. Ils débuteront demain l’ascension du volcan Tunupa.

Les aventuriers sont comblés par la diversité de paysages qui leur est donné de voir.

Ils se portent tous à merveille et la bonne humeur règne au sein du groupe. Une belle chimie s’est installée entre eux, et Katherine nous affirme qu’ils sont comme une petite famille : ils veillent les uns sur les autres. De plus, les deux guides des Karavaniers qui les accompagnent font un travail formidable!

Les participants ont pu goûter aux saveurs boliviennes et mangent bien! Ce midi : sandwich à la guacamole, fromage et tomate. Il y a aussi eu, depuis leur arrivée, un menu constitué de poulet et patates ou encore, de la soupe traditionnelle. Lors de leur passage au lac Titicaca, ils ont même dégusté de la truite!

Ils voyagent avec leur famille dans la tête et dans le cœur. Ils les saluent et leur envoient des bisous.

Voici d’ailleurs quelques mots de leur part!

 

 Katherine Ducharme

Je pense à vous !  Coucou à mon amoureux, je m’ennuie de toi. Je t’aime!

 

Norman et Samuel Desjardins 

Un beau bonjour à nos 2 amours à la maison. Nous pensons à vous et vivons une expérience extraordinaire.

Samuel 

À ma blonde : Je t’aime aussi!

 

Dominique Deschamps

Ne t’inquiète pas Stéphane ; il n’y a pas de guérillo.

 

Oui, allô? Montréal – Bolivie ?

Le téléphone satellite éprouvant des difficultés, nous devons passer par notre personne-ressource locale chez Karavaniers afin d’obtenir des nouvelles du groupe.  C’est pourquoi vous avez de l’information peu détaillée depuis les derniers jours. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour tenter de corriger la situation.

Nous savons le plus important par contre : le groupe va bien!

Les aventuriers ont visité La isla del Sol hier et leur journée s’est conclue par une nuit de camping. Ils retournent aujourd’hui  à La Paz pour ensuite poursuivre leur périple vers le fameux désert de sel, le Salar d’Uyuni!

Quelques mots des participants

Katherine Ducharme

Coucou à mon chum et Mia !

Norman et Samuel Desjardins

Un bonjour tout spécial à ma mère Claudette qui fête ses 70 ans aujourd’hui.
Bonne fête de Samuel, ton petit fils, et ton garçon XX.

Qui dit voyage, dit… adaptation!

Finalement des nouvelles de la part de Karavaniers en fin de journée! Nous n’avons malheureusement pas pu parler avec nos participants aujourd’hui, mais nous savons qu’ils sont tous en pleine forme!

Leurs bagages sont arrivés ce matin seulement, alors que nos participants étaient déjà partis pour la journée… Un léger retard! Les aventuriers s’en sont toutefois tenus à l’itinéraire prévu.

Ils ont pu découvrir la merveilleuse ville de La Paz hier et ils se sont endormis à 4 000 mètres d’altitude dans les chambres de l’hôtel Nayra. Aujourd’hui, ils ont visité la mythique ville de Tiwanacu et ont pu admirer le plus long lac d’Amérique du Sud, le lac Titicaca.

Ce soir, au lieu de passer la nuit en camping à l’Alto Belen, ils se rendront une fois de plus à La Paz pour aller récupérer leurs bagages!

Mais malgré ce premier aléa du voyage, tous les participants vont bien et le moral est bon.

À demain!

Quelques messages de nos participants

Katherine Ducharme 

Bonne fête Martine !

Marie-Joëlle Lainé 

(Pour mes amis et collègues de travail)

Chers amis,
Ça fait près d’un an que vous m’entendez parler de mon entraînement en vue de mon voyage en Bolivie. Eh bien le jour J est arrivé et je suis complètement fébrile. Je vous remercie pour votre patience et votre écoute, à mon retour je vous saoulerai d’anecdotes de mon aventure. Ce n’est pas fini, ce n’est qu’un début!! Je vous embrasse, à tout bientôt!

Dominique Deschamps 
Voilà, me voici en Bolivie avec l’idée de fou de faire l’ascension de l’Acotango.  Sans le soutien de mon conjoint Stéphane et de mes trois enfants, il est certain que ce défi serait inimaginable.  J’en profite donc pour les remercier de leur soutien à toute épreuve et pour leur rappeler qu’ils sont ce que j’ai de plus précieux au monde.  Je vous aime ma petite famille… et ça t’inclut Josée-Anne et ma merveilleuse petite-fille Mayla.

Défi Acotango SP : c’est un départ!

Hier, les participants du Défi Acotango SP se sont donnés rendez-vous à l’aéroport Montréal-Trudeau. 

Au cours des deux prochaines semaines, du lundi au vendredi et lorsque les conditions le permettront, l’un des participants communiquera avec nous pour donner plus d’informations sur le voyage et les péripéties des aventuriers. C’est à suivre dès demain!

Pour le moment, quelques-uns des participants avaient déjà un mot à dire à leurs proches.

 Katherine Ducharme

À tous mes donateurs, MERCI pour la SP. Coucou à mon amoureux.

Marie-Joëlle Lainé

(Pour mon amoureux et mes filles adorées)

Mes très chers amours,
J’aurais voulu pouvoir vous amener avec moi et partager avec vous les moments magiques que je m’apprête à vivre. À défaut de vous réduire pour que vous puissiez entrer dans ma valise, j’apporte avec moi vos sourires, vos rires, vos câlins, vos bons mots, votre amour. J’ai déjà hâte à mon retour pour que nous nous racontions ces deux semaines qui passeront trop vite, je le sais. Je penserai à vous dans les moments difficiles pour me donner de l’énergie, et dans les moments de beauté, pour m’emplir de plénitude!

Je vous aime, rendez-vous le 21 octobre pour un méga câlin familial!