La fin d’une aventure

Jour 12

En ce vendredi, les aventuriers du désert ont marché une vingtaine de kilomètres dans le Désert blanc qui demeure époustouflant! Ils ont pu admiré des paysages de calcaire d’une beauté spectaculaire! La journée a été somme toute éprouvante : le sable était particulièrement mou et le vent soufflait si fort qu’ils avaient parfois de la difficulté à garder les yeux ouverts.

Ils étaient fiers d’avoir réussi à monter une paroi de calcaire d’environ 50 à 70 mètres de haut pour prendre quelques clichés. Nous vous en avions déjà parlé, mais Josée Pelletier a finalement réussi à prendre en photo le renard du Petit Prince!

L’émotion était à son comble chez nos six participants alors que le défi tirait à sa fin. Tous vont bien et ils sont contents que la traversée soit terminée. La fatigue se fait ressentir, de même que l’épuisement. Ils ont tous hâte de retrouver un minimum de confort! Lorsque nous leur avons parlé, à 14 h, heure du Québec, il était 21 h là-bas et tous les aventuriers avaient sombré dans le sommeil. Les aventurières poursuivaient quant à elle la soirée au son des chants bédouins.

Demain, ce sera la dernière journée. Après quelque 30 à 45 minutes, ils atteindront la route principale. Suivra une randonnée d’une centaine de kilomètres pour arriver à une source thermale où ils pourront se reposer avant de reprendre la route vers la douche qu’ils attendent depuis quelques jours déjà! Ils termineront leur longue journée par 400 kilomètres sur la route vers l’aéroport.

Dimanche, des représentantes de la Société de la SP seront à l’aéroport pour accueillir les participants et pour leur remettre un prix. N’hésitez pas à aller les retrouver!

Informations du vol

Le vol de Delta en provenance d’Amsterdam doit atterrir à Montréal dimanche, le 26 février à 16h55.

Demandes spéciales

Josée Blanchet demande à Jean : j’aimerais manger un steak dimanche soir en rentrant.
Denis Lafrance : je rêve de manger de la pizza et de boire une grosse bière froide!

À dimanche!

Désert blanc et superbes paysages

Jour 11

Mercredi, les aventuriers du désert ont connu une magnifique matinée. Selon Dominique, avec qui nous avons eu la chance de discuter, la température est idéale. Au moment où nous avons discuté avec elle, les participants étaient réunis autour du feu, une tasse de tisane à l’hibiscus à la main et ils attendaient leur repas du soir. Le sommeil ne tardera pas, puisqu’ils sont tous ou presque couchés vers 20 h.

Aujourd’hui, les participants ont marché 10 km. Pour la première fois, ils ont vraiment fait « l’essai » d’une traversée à dos de dromadaire. L’expérience n’a pas semblé faire l’unanimité, qui, selon les dires de Dominique, était particulière et tout sauf confortable! Les participants ont préféré marcher, sauf André qui a parcouru seulement 6 km à pied.

Après l’heure du dîner, ils ont pris des Jeeps pour se diriger vers le Désert blanc, un trajet d’environ 3 h. Selon Dominique, les Jeeps doivent rouler vite pour éviter de s’enliser… les hommes de l’aventure ont A-DO-RÉ… les femmes, par contre, ont eu des maux de coeur!

Depuis quelques jours déjà, nous vous parlons du Désert blanc… Et bien, ils y sont! Quelle est la différence entre celui-ci et le désert du Sahara? D’un côté, le Sahara est parsemé de dunes de sable hautes d’une centaine de mètres (et parfois plus). Alors que de l’autre côté, le Désert blanc présente un relief plus plat et dévoile des paysages lunaires avec ses amas de calcaire qui ressemble à de sensationnelles statues.

Surprise! Ce soir, ils ont finalement pu avoir accès à de l’eau pour se laver (pour la première fois depuis quelques jours déjà!). Les aventuriers étaient particulièrement contents de pouvoir se débarbouiller! À présent que le défi touche à sa fin, les aventuriers rêvent d’une bonne bière froide alors que nos aventurières songe à la douche chaude qui les attend!

Demain, vendredi, ce sera la dernière fois que nous leur parlerons avant de les accueillir à l’aéroport. Ils sont tous fébriles de revoir parents et amis, et, entretemps, ils vous embrassent!

Au fil de la Méharée

Jour 10

Mercredi, nous avons senti que les participants étaient de plus en plus éprouvés par la fatigue.

Dominique Deschamps nous a raconté qu’ils ont marché entre 18 et 20 km aujourd’hui sous un soleil de plomb et une température d’environ 36° C. Dès leur départ ce matin, il faisait déjà 30°C… à 9 h! Au cours de la journée, ils ont poursuivi la méharée (traversée du désert) à travers les dunes de sable, en les montant et les descendant. Tous marchent maintenant avec des ampoules aux pieds, en plus de subir des sensations bizarres lorsque le sable « frotte » sur les plaies… à coup sûr, le vrai défi, ils le vivent à présent! Leur traversée du jour s’est terminée vers 16 h 45, soit une heure avant le coucher du soleil. Demain, il ne leur restera plus qu’une demie journée dans ce désert avant de se diriger vers le Désert blanc.  

Rappelons que leur troupe comprend 2 chameliers, 7 chameaux, 2 aides en jeep qui les rejoignent à la fin de la journée pour le ravitaillement, ainsi que 2 guides.

Quelques faits rigolos

Ce matin, à leur réveil, Josée Blanchet et Dominique Deschamps ont découvert, tout autour d’elles,  des traces de gerboises… Elles croient donc qu’elles auraient eu de petits visiteurs au cours de la nuit!

Étrangement, et aux dires de Dominique, les participants masculins deviennent un peu plus douillets puisqu’ils dorment dorénavant sous la tente. Par contre, tous sont unanimes : le plus difficile, c’est de ne pas avoir accès à de l’eau courante. Chaque soir, à leur arrivée au camp, ils se lavent avec une lingette seulement.

Messages de nos aventuriers

 André Nadeau 
Mélanie : tu vas regretter de ne pas être venue, c’est un défi vraiment intéressant!

Josée Blanchet
Partir à l’aventure et marcher pour la reconnaissance, apprécier et vivre pleinement chacun des moments en santé, sans oublier qu’elle est fragile. Marcher pour tous ceux et celles qui n’ont pas cette chance, marcher pour tous ceux qui ont oublié toute la chance qu’ils ont. Marcher parce que la vie est belle et qu’elle passe si vite.

Merci à tous mes donateurs : ma famille et mes amis, qui me permettent de réaliser ce projet. Merci à tous ceux qui m’entourent de leur sourire, de leur générosité et de leurs encouragements.

Merci à Jean de m’épauler dans toutes mes aventures et de si bien veiller sur mon précieux trésor. Un gros câlin à ce petit trésor qui se nomme Jasmine, celle qui, sans le savoir, est mon inspiration.

Jasmine, écoute bien papa, fais tes devoirs et ne mange pas trop de bonbons. Tu es très courageuse et je m’ennuie de toi.

Au paradis des sables et des vents

Jour 9

René Lafrance a été désigné par ses compagnons de voyage pour nous parler aujourd’hui! En ce mardi, ils ont parcouru 18 km à pied, soit de 9 h à 17 h, avec quelques pauses. Ils ont profité d’une autre très belle journée, quoique un peu plus chaude que ce qu’ils ont connu depuis leur arrivée dans le désert. Par contre, ils affirment avoir de la difficulté à juger de la température puisqu’il y a toujours un vent plutôt rafraîchissant. En arrivant au campement, ils ont vécu l’expérience d’une courte tempête de sable… tout s’est calmé et ils ont pu admirer un superbe coucher de soleil.

Pour vous mettre en contexte, la caravane marche en direction du nord et les paysages dunaires sont exceptionnels. Les participants ont pris conscience qu’ils sont maintenant dans un désert de 5 000 km, au beau milieu de nul part. Jusqu’à présent, ils ont tous essayé l’expérience du dromadaire, mais ne l’utilisent pas, règle générale. Volontairement ou non, tous rapporteront un souvenir du désert avec eux : ils ont du sable partout!

Les gourmands sont servis, puisque les cuisiniers sont, à leurs dires, fabuleux. Ce midi, notamment, ils ont mangé des dattes d’Égypte fraîches.

La fatigue et même l’épuisement commencent à se faire ressentir. Ce soir, nos deux Josée, Dominique et Denis, de même que leur guide Alexis dormiront une fois de plus à la belle étoile alors qu’André et René ont prévu opter pour la tente.

Il ne leur reste plus qu’une journée et demie de traversée avant de se diriger vers le Désert blanc. À suivre dès demain!

À travers les dunes…

 Jour 8

Aujourd’hui c’était au tour d’André Nadeau de se faire porte-parole du groupe. Ils ont débuté dimanche le défi physique avec 10 km de marche, de 13 h 30 à 17 h 30, dans des paysages grandioses, à vous couper le souffle. En général, ils marchent avec un vent du nord qui est assez prédominant. La température est très confortable, ils ne portent qu’un chandail ou une chemise en journée, mais le soir, il est nécessaire de « mettre une petite laine » puisque la température descend à près de 6° C.  La nuit dernière, ils l’ont passé à la belle étoile, une expérience inoubliable! Par contre, avec le vent, ils se sont tous réveillés avec du sable sur eux.

Pour débuter la semaine, ils ont parcouru 22 km lundi. Plus la journée avançait, plus le vent se calmait. Au moment où nous leur avons parlé, il était 19 h (7 h de différence avec nous) et ils attendaient leur souper devant un feu. Ce soir, certains ont décidé de dormir sous la tente, pour éviter le sable demain matin!

André termine en envoyant des bisous aux enfants et à la famille!

Nouvelles en vrac

Josée Pelletier dit avoir vu le renard du petit Prince.

Dominique Deschamps a souffert d’une indigestion alimentaire, mais tout se replace au fil des jours, elle mange de plus en plus. 

Certaines blessures ressortent, dont l’une à l’orteil pour André Nadeau.

Une chose est certaine, tous et toutes avouent avoir mal aux pieds…

Messages de nos aventuriers

Josée Pelletier
Le 9 juillet 2001, je reçois le diagnostic de sclérose en plaques. Et 11 ans plus tard, me voici, au milieu du désert! Je ne peux passer sous silence le soutien et l’amour inconditionnel de ma Bébédou-friend, love xxx.
Merci aussi à mes amis(es), mon père, ma famille, mon patron et mes collègues. Et bien sûr, à mes nombreux donateurs. Merci à tous et toutes d’avoir cru en moi, surtout quand je n’y croyais plus.

Dominique Deschamps
Coucou! Dis dont Stéphane, ai-je pensé à te dire d’arroser les plantes? Megyan, de faire ta chambre? Et Anthony, de ne pas tout manger ce qu’il y a dans le frigo? C’est pour rire… mais un peu vrai aussi! 😉

Annie, je t’envoie plein de pensées positives, à toi et à ta famille, pour tout ce que tu traverses en ce moment, courage! Je vous aime xox

Tout le monde à table – version égyptienne

Jour 5

Ajourd’hui, c’était la dernière journée avant le début du vrai défi et nos aventuriers profitent au maximum des dernières visites. La mythique Vallée des Rois et les temples d’Hapshetsout et de Medinet Abu les attendaient. Et ils ont également profiter de l’occasion pour faire des achats… quelques souvenirs qu’ils rapporteront à leurs proches.

Lorsque nous avons causé avec eux, ils ont beaucoup parlé de nourriture… À leurs dires, ils mangent sans arrêt! Parions qu’ils reviendront sans avoir perdu une seule livre!

Les plats qu’on leur sert rassemblent à ceci : plat d’hummus avec pain plat ou pain égyptien, mélange de tomates, de concombres, de coriandre et de riz avec viande.

Pour la première fois depuis le début du voyage, ils ont eu l’occasion ce soir de choisir leur menu entre deux options : le bœuf et le pigeon… à notre grande surprise, les aventuriers ont choisi… le bœuf! Et hier soir, ils ont dégusté du canard.

Demain, ils seront sur la route durant 5 heures. Et la traversée du Sahara débutera enfin! Surveillez le blog lundi!

Message de nos aventuriers

Dominique Deschamps
Mardi, c’était la Saint-Valentin et ce n’est pas parce que je ne suis pas là que je ne pense pas à vous. Sur la felouque, j’ai allumé un petite bougie rouge et j’ai pensé à ma famille, mes amours. Merci à toi, Stéphane, de m’appuyer dans mes folles démarches. Megyan, Anthony, Alexandre, merci pour vos précieux encouragements et votre aide lors de ces internimables activités de collecte de fonds.

Un gros calin à toute la famille, à ma merveilleuse belle-fille Josée-Anne et à ma cocotte Mayla, à maman, papa, Nanou, Guy mon frère et sa petite famille (Sylvie, Frédérique, Hugo et Philippe), à mes amies et leurs conjoints. Bisous à toutes ces personnes qui me sont chères. Et un beau coucou à ma gang du Costco.

*Salut Linda, je ne suis peut-être pas là pour ton anniversaire (le 18), mais du fond du désert, je te souhaite BONNE FÊTE!

Rencontres culturelles

Jour 4

Nos aventuriers sont emballés par leur voyage! Pour le moment, ils en sont encore à la partie « visite » de l’expédition. Comme prévu, ils ont visité des temples aujourd’hui. Lors d’un arrêt au souk (marché public) de Daraow, ils ont été surpris de voir qu’ils étaient les seuls touristes sur place… et Josée Blanchet, avec ses cheveux blonds, a été pas mal remarquée!

Ce que nous voyons de l’Égypte à la télé et ce qu’ils vivent là-bas semblent être deux réalités bien différentes! Ils n’ont subi, jusqu’à présent, aucun stress et l’Égypte reste, somme toute, une destination fort agréable et même, un incontournable selon Dominique Deschamps! Le guide local se permet d’amener le groupe chez ses amis où ils sont très bien reçu. Les Égyptiens sont des gens très accueillants!

L’appréhension du désert, de la chaleur, de la fatigue et des coups de soleil commence à se faire ressentir… la traversée du Sahara débute après-demain, soit samedi.

Ils ont déjà vécu quelques émotions fortes : la conduite égyptienne est loin d’être la même que la nôtre! La conduite de nuit, notamment, où le chauffeur conduit sans phare… Et dans les villes, il n’a pas semblé y avoir de « vrai » code de la route. Mais les participants s’en amusent!

Aujourd’hui, les participants ont fait un peu plus de déplacements. Ils ont donc eu le temps de penser à vous, les familles et les proches. Et tous vous embrassent.

Voici un message de Josée Blanchet à l’intention de sa famille
J’ai beaucoup pensé à vous, ma famille, à toi Jean et à Jasmine, ma petite cocotte. Je m’ennuie beaucoup, mais tout va bien.

Demain, nous publierons certains messages de nos participants… c’est à lire!