Un mot de Josée…

Aujourd’hui, nous avons reçu un message de la part de Josée Vigneault. Nous avons tenu à vous le transmettre, car il dégage, selon nous, l’énergie et les émotions qui semblent régner au sein du groupe de cyclistes.

« Blogue spécial qui en fait ne fait pas seulement état de la journée d’aujourd’hui, mais d’un ensemble de pensées qui me traversent l’esprit depuis le début de ce magnifique projet!

Plusieurs mots me viennent en tête: préparation, investissement de temps, nervosité, dépassement de soi, maladie, privilège, forme physique, force psychologique, vrai, humanitaire, paysages majestueux, émotivité, entraide, chaleur, douleur, sept, accueil, respect, proximité, objectif, etc.

Nous avons en effet tous des objectifs différents en lien avec ce voyage, tout comme dans nos propres vies; nous sommes uniques.  Ce qui est merveilleux dans ce voyage-ci est le lien qui nous unit, l’objectif commun de trouver une cure à cette maladie.

Nous avons un guide merveilleux, Alexandre, qui donne son 110% et comme il dit si bien, l’accomplissement est 25 % physique, 25 % technique (vélo) et 70% mental…

Chaque petit geste pour rendre notre expérience la plus agréable possible, mais je peux vous assurer qu’il en fait bien plus qu’il en est demandé.  « Je vous trouve bons » dit-il.  Sa bonne humeur, son respect pour nos volontés, son originalité, son soutien unique… son dépassement.  Il est notre ange gardien.

Autant de petits villages traversés, autant de cyclistes jeunes et moins jeunes qui bravent chacun des cols, autant de raisons pour se dépasser personnellement.  Un maillot à pois pour chacun de nous, symboliquement nous sommes tous des vainqueurs en soi.  Peu importe ce que nous réaliserons ici, nous sommes gagnants.

Chaque matin est un nouveau défi.  La fatigue de l’un, la douleur de l’autre, le trac devant l’Alpe d’Huez… Nous avons plus de la moitié du chemin de fait, et discutons déjà avec une certaine tristesse qu’il ne nous reste qu’un soir à passer ensemble… mais je sais pertinemment que ce voyage nous aura unis pour la vie, car les liens créés ici sur la ROUTE DES GRANDES ALPES, resteront à jamais gravés dans nos cœurs.

Les paysages majestueux nous font oublier les douleurs vécues sur chacun des cols.  S’arrêter nous permet de mieux poursuivre…  Ce n’est pas vraiment chacun des sommets des cols que nous faisons qui compte mais chaque coup de pédale que nous donnons: c’est le trajet qui importe le plus.  Ce trajet a débuté avec une idée de Gilles et n’aura jamais de fin.

Nous profitons des lacets, des petites brises de vents, des quelques mètres ombragés, de l’eau que nous asperge Alex, de l’extérieur des courbes, pour trouver un peu de facilité afin de nous permettre d’arriver tout en haut!

Aujourd’hui, nous avons fait le les cols d’Izoard et celui de Vars.  Ce fût encore une fois majestueux, j’ai déjà hâte à demain! »

col_Vars

Merci à Josée pour ce mot inspirant et bonne chance pour le reste!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s