Les cols… en rafale!

Nous sommes très heureux de pouvoir recevoir des nouvelles des cyclistes. Leurs photos et leurs anecdotes nous permettent d’être un peu plus près de leur périple.
Voici un résumé des dernières aventures de nos vaillants cyclistes!

LE COL DE LA COLOMBIÈRE
Suite à la randonnée autour du Lac de Lausanne, les cyclistes ont attaqué «les choses sérieuses» soit le col de la Colombière, un col hors catégorie pour le Tour de France. Ils étaient tous très motivés et prêts: ils allaient rouler dans les traces des pros! Suite aux recommandations de leur guide, Alex, ils se sont recueillis à l’église du village appelé Le Reposoir (!) afin de demander un plein d’énergie ( ils ont même manqué un peu de force selon Gilles), mais ils se sont fièrement rendus au sommet de La Colombière! Ouff!

au village Le Reposoir

au village Le Reposoir

Au sommet du col de La Colombière

Au sommet du col de La Colombière

VERS LE COL DE L’ISERAN
Le col de l’Iseran est déjà en soi. Imaginez la détermination que cela demande alors que des cellules orageuses planent au-dessus des Alpes… La Colombière n’a pas été de tout repos pour les cyclistes (entre autre à cause du 15 km pour se rendre à l’hôtel avec 800 mètres de dénivelé…) et une autre journée très exigeante les attendait.

Gilles a décidé de prendre une journée de congé, Louis n’était pas certain, il a donc commencé la route dans le camion avec Alex et lui. Gilles et Alex seraient les «anges» de la journée. il fait environ 17 degrés, il pleut et les braves doivent partager la route avec autos, camions et motos… hé oui, le lundi les travailleurs se rendent au boulot!

Josée a une première crevaison, la température chute encore de moitié (il fait 8,5 degrés!), Denis claque des dents et Louis décide de partir vers le sommet depuis Val d’Isère. Deuxième crevaison pour Josée. Elle et Richard doivent se réchauffer pendant 45 minutes dû au traffic. C’est une question de survie… mais ça ne suffit pas, ils décident de prendre place à bord du camion, accompagnés de Robert aussi. Louis aussi, peu de temps après…

De son côté,  Denis est toujours en route vers le sommet. Il gagnera son maillot à poids malgré la neige s’accumulant sur son casque. Après une bonne soupe chaude pour tout le groupe, Denis décide qu’il veut faire la descente (!) malgré les conseils de ses pairs et 2 cm de neige accumulée au sol. Un rythme lent lui a permis de faire sa descente tout en douceur, la neige disparaissant peu à peu de la route. Il fut le seul à compléter sa journée.
BRAVO DENIS!!

col_iseran_gilles

LE COL DU GALIBIER
Après plusieurs épreuves, l’équipe est maintenant bien soudée, bien entraînée et homogène. Chacun sait ce qu’il ou elle doit accomplir pour assurer le succès du voyage. Les cols du Télégraphe et du Galibier ont été affrontés en portant fièrement les maillots arborant le logo du Défi Tour de France SP. Ce fut une journée riche en émotions et en souffrance. Selon Gilles, «une belle souffrance pour tous ceux qui souffrent vraiment.»

Et puisqu’une image vaut mille mots…
Col_télégraphe_maillot

galibier1

galibier2

galibier3_emotions

galibier4

galibier5

Maillot_DTF

Aujourd’hui, mercredi, les cyclistes avaient droit à une halte bien méritée dans la ville de Briançon où ils avaient le choix de faire une boucle à vélo, une randonnée pédestre ou du via ferrata.

Une bonne nuit de repos (bien méritée! c’est peu dire!) attend certainement les cyclistes…
À demain!

Publicités

2 réflexions sur “Les cols… en rafale!

  1. Ginette Leclerc Champagne dit :

    Wow ! elle est belle cette photo de vous 6 ! J’ai lu que tu as eu 2 crevaisons !!!! Heureusement que tu as « tes hommes » qui ne sont pas trop loin et qui peuvent te donner un coup de main !!!!! Je pense que tu vis une expérience assez difficile mais comme tu es une femme avec beaucoup de détermination, tu atteindras ton but, j’en suis certaine ! Ne lâche pas Josée, je te suis partout ou tu vas ! Je t’envoie plein d’énergie et de pensées positives ! Bonne journée demain (jeudi) et « lâche pas les pédales (de ton vélo) hihihihi !!!!! XXXX

  2. Ginette Leclerc Champagne dit :

    Les paysages sont de toute beauté, j’espère que tu as le temps Josée, de les admirer un peu tout en roulant ! Ou de t’arrêter quelquefois pour justement les prendre en photos ! Bon courage Josée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s