Peu de sommeil, mais une détermination qui mène au sommet!

Philippe et Stéphane se portent bien en cette sixième journée en sol africain.

Hier, ils ont marché du premier au deuxième refuge, ce dernier étant situé à 3 500 mètres! En plus de leur permettre une acclimatation, cette bonne marche leur a offert des spectacles hors du commun, comme la rencontre de singes Mbega (qui ressemblent, selon eux, à des moufettes de 50 livres!) qui sautaient d’arbre en arbre.

Comme ils sont arrivés assez tôt au refuge en après-midi, ils en ont profité pour faire l’ascenscion du sommet du Petit Meru situé à 300 mètres plus haut. «Un premier petit sommet pour la SP :)», écrivent-ils.  Le coucher s’est fait assez tôt, car l’ascension du sommet du Mont Meru débutait dès 2 h du matin! La plus grosse journée du voyage les attendait, semble-t-il…

C’était donc aujourd’hui que Stéphane et Philippe affrontaient le Meru.

On nous a bien réveillés à 2 h am… après une nuit de 1 ou 2 heures de sommeil pour l’ensemble de notre groupe – Merci à une tempête nocturne, à des randonneurs pas trop délicats qui se levaient plus tôt pour leur départ vers le sommet et à des ennuis de digestion…

Nous sommes donc partis très tôt pour ce qui s’est avérée  être la journée la plus difficile physiquement de nos vies! Le trajet vers le sommet du Meru (4 520 m) est assez long, escarpé et comporte plusieurs passages techniques (10 heures aller-retour). De plus de nombreuses personnes de notre groupe ont été affectées par l’altitude (maux de tête, nausées). Malgré ceci, tous ont atteint le sommet, et tous étaient plus que fiers de l’avoir fait ! Un moment très émouvant.

On a encore eu droit à des paysages magnifiques. Le sommet du Meru était enneigé aujourd’hui, ce qui est assez rare au dire de notre guide Chantal. J’ai souvent pensé à ma mère et mon oncle lors de passages plus difficiles. Tous les membres de l’équipe se sont soutenus tout au long du trajet.  Les guides locaux ont aussi contribué à la bonne humeur en entamant quelques airs tanzaniens!

Le Mont Meru

Le Mont Meru

Publicités

Une réflexion sur “Peu de sommeil, mais une détermination qui mène au sommet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s