Au fil de la Méharée

Jour 10

Mercredi, nous avons senti que les participants étaient de plus en plus éprouvés par la fatigue.

Dominique Deschamps nous a raconté qu’ils ont marché entre 18 et 20 km aujourd’hui sous un soleil de plomb et une température d’environ 36° C. Dès leur départ ce matin, il faisait déjà 30°C… à 9 h! Au cours de la journée, ils ont poursuivi la méharée (traversée du désert) à travers les dunes de sable, en les montant et les descendant. Tous marchent maintenant avec des ampoules aux pieds, en plus de subir des sensations bizarres lorsque le sable « frotte » sur les plaies… à coup sûr, le vrai défi, ils le vivent à présent! Leur traversée du jour s’est terminée vers 16 h 45, soit une heure avant le coucher du soleil. Demain, il ne leur restera plus qu’une demie journée dans ce désert avant de se diriger vers le Désert blanc.  

Rappelons que leur troupe comprend 2 chameliers, 7 chameaux, 2 aides en jeep qui les rejoignent à la fin de la journée pour le ravitaillement, ainsi que 2 guides.

Quelques faits rigolos

Ce matin, à leur réveil, Josée Blanchet et Dominique Deschamps ont découvert, tout autour d’elles,  des traces de gerboises… Elles croient donc qu’elles auraient eu de petits visiteurs au cours de la nuit!

Étrangement, et aux dires de Dominique, les participants masculins deviennent un peu plus douillets puisqu’ils dorment dorénavant sous la tente. Par contre, tous sont unanimes : le plus difficile, c’est de ne pas avoir accès à de l’eau courante. Chaque soir, à leur arrivée au camp, ils se lavent avec une lingette seulement.

Messages de nos aventuriers

 André Nadeau 
Mélanie : tu vas regretter de ne pas être venue, c’est un défi vraiment intéressant!

Josée Blanchet
Partir à l’aventure et marcher pour la reconnaissance, apprécier et vivre pleinement chacun des moments en santé, sans oublier qu’elle est fragile. Marcher pour tous ceux et celles qui n’ont pas cette chance, marcher pour tous ceux qui ont oublié toute la chance qu’ils ont. Marcher parce que la vie est belle et qu’elle passe si vite.

Merci à tous mes donateurs : ma famille et mes amis, qui me permettent de réaliser ce projet. Merci à tous ceux qui m’entourent de leur sourire, de leur générosité et de leurs encouragements.

Merci à Jean de m’épauler dans toutes mes aventures et de si bien veiller sur mon précieux trésor. Un gros câlin à ce petit trésor qui se nomme Jasmine, celle qui, sans le savoir, est mon inspiration.

Jasmine, écoute bien papa, fais tes devoirs et ne mange pas trop de bonbons. Tu es très courageuse et je m’ennuie de toi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s