L’ascension : un premier pas

Jour 2

À l’occasion de cette deuxième journée en Tanzanie, il a été impossible pour les participants d’établir une connexion avec le Québec, par le biais du téléphone satellite. Pas d’inquiétude! Il suffit parfois des nuages ou de la situation géographique pour que le réseau fasse défaut.  

Voici donc un portrait des activités qui étaient prévues pour aujourd’hui : nos grimpeurs entamaient l’ascension du Mont Meru, une première étape qui leur permettra de s’adapter plus facilement à l’altitude lorsque sera venu le temps de grimper le Kilimandjaro. Si l’on se fie à l’an passé, il s’agit d’une période relativement difficile puisque les participants doivent s’adapter au décalage, à la température et à la vie de randonneurs!

Le groupe est parti de la porte de Momella (1500 mètres), avec plus de 1000 mètres de dénivelé. Leur destination se situait à 7 km de là, au refuge de Miriakamba (2500 mètres), où tous y passeront leur première nuit.

Graphique de la dénivellation

Publicités

Une réflexion sur “L’ascension : un premier pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s